Test de préservatif, pour quoi faire ?

Test de préservatif, pour quoi faire ?

Pour être parfaitement protégé, en toute circonstance, il est essentiel d'opter pour des capotes ayant fait l'objet de tests rigoureux. Le respect des normes CE ou NF est à ce titre fondamental.

À quoi sert le test de capote ?

Le plaisir, c'est bien, la santé, c'est mieux ! Si vous voulez éviter d'attraper ou de transmettre une maladie sexuellement transmissible, n'oubliez donc jamais d'enfiler un préservatif lors de chaque rapport, quelles que soient vos préférences en matière de sexualité. Blennorragie, hépatite B, Sida, mycose génitale, syphilis : la liste des infections potentiellement transmissibles sous la couette est longue comme un bras. Ne l'oubliez donc pas. Vous comprenez dans ce contexte aisément l'importance du test de préservatif. Une capote efficace, c'est avant tout un préservatif qui ne claque pas dans le feu de l'action...

Vous êtes hétérosexuel ? Porter un préservatif respectant les normes européennes de fabrication (norme CE) vous permettra en outre de ne pas involontairement mettre enceinte votre partenaire du soir. Si vous n'aviez pas pour projet de devenir papa, vous pouvez d'ors et déjà remercier le test d'éclatement qu'a réussi votre condom !

Qui s'occupe du test de préservatif ?

Puisque la qualité du préservatif constitue un vrai enjeu de santé publique, les instances dirigeantes européennes imposent aux fabricants de réaliser une série de tests de qualité. La certification à la norme ISO 4074:2002 et au marquage CE est obligatoire en France. C'est la certitude d'une qualité exemplaire du préservatif ! Ces tests de préservatif sont réalisés par les fabricants eux-mêmes ou par des organismes désignés par les autorités sanitaires compétentes. En France, il s'agit de l'ANSM, l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé, chargée d’évaluer les risques sanitaires présentés par les médicaments et produits de santé destinés à l'être humain.

Quels sont les critères pris en compte lors d'un test de préservatif ?

Avant toute production, c'est la qualité du latex qui est minutieusement vérifiée par les fabricants de préservatifs. Par la suite, des tests arbitraires ou non sont réalisés. Plusieurs critères sont alors inspectés :

  • Le test d'éclatement : il mesure l'homogénéité du latex selon le nombre de litres d'air insufflés dans le préservatif et selon la pression de cet air.
  • Le test de production : en faisant passer un courant électrique dans le latex, on s'assure qu'il n'y a aucune tension inadéquate dans le matériau. D'une importance capitale, ce test est réalisé sur chaque préservatif mis en circulation.
  • Le test de perforation : des échantillons prélevés au hasard sont soumis à une tension électrique et remplis de liquide. On les plonge alors dans un second liquide. Si la tension est perçue dans ce liquide extérieur, il y a défaillance de fabrication.

Pourquoi opter pour des préservatifs certifiés NF ou CE ?

Le respect des normes CE est obligatoire pour qu'un préservatif soit commercialisé en France. Les tests effectués en amont et pendant la fabrication permettent de déceler rapidement tout problème relatif à la porosité, la capacité d'étirement ou la résistance du latex. Le test de capote est donc pour vous la meilleure des sécurités : Gardez cependant à l’esprit que les qualités du préservatif ne sont garanties que pour une période donnée. Une fois la date de péremption dépassée, ses propriétés ne sont plus assurées.

Condomz utilise des cookies. En continuant à parcourir le site, vous acceptez leur utilisation. En savoir plus ici >